Jan Jambon : « J’ai vu des Musulmans danser le jour de la mort de Prince »

Nouvelle polémique en vue au sein du gouvernement Michel? Dans un entretien accordé ce matin à l’hebdomadaire « Valeurs d’Avant-Hier », le Ministre de l’Intérieur Jan Jambon affirme avoir vu des Musulmans danser alors que l’on venait d’annoncer le décès tragique du chanteur Prince. D’après Monsieur Jambon, sur les pelouses du Parc du Cinquantenaire à Bruxelles,  « plusieurs jeunes visiblement musulmans exécutaient des pas de danse, le sourire aux lèvres, au son d’une musique suggestive. »

Pour lui, il ne fait pas de doute « qu’une part significative de la Communauté musulmane a fêté le décès de Prince. »

Premier élément interpelant: sur place, notre reporter a bien constaté qu’un groupe de 6 jeunes répétait des chorégraphies dans le Parc. Etrange… Mais ce n’est pas tout: après avoir répondu à nos questions, il s’avère qu’effectivement, deux de ceux-ci, Soumia et Ibrahim, sont de confession musulmane. Or, notre enquête révèle que le père de Soumia travaille comme contrôleur à la STIB… la société de transport en commun bruxelloise précisément touchée par les attentats terroristes le mois dernier. Voilà qui est suspicieux. En bons citoyens, nous avons immédiatement prévenu le Conseil national de Sécurité de ces activités suspectes.

Pour leur part, les jeunes en question prétendent répéter leur chorégraphie pour la fête scolaire de ce samedi. La chanson qu’ils ont choisie : »Alors on danse? » de Stromae. « Encore un qu’on va suivre de près » conclut Jan Jambon.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s