Bruxelles: l’enseigne SuperConfex fait son grand retour sur le piétonnier

Les projets ne manquent pas pour relancer l’attractivité du piétonnier de Bruxelles. Après l’annonce de l’ouverture imminente d’un supermarché Carrefour, le bourgmestre non élu de la capitale Yvan Mayeur vient d’officialiser le retour dans l’hyper-centre d’une enseigne mythique pour les amoureux de prêt-à-porter: SuperConfex. Voilà qui ravira les afficionados du pantalon à pinces, de la parka à épaulettes, des chaussettes blanches à doubles raquettes de tennis croisées et des chemises en motif pied-de-poule.

Avec l’arrivée de SuperConfex, le piétonnier se positionne de plus en plus comme une vitrine de la créativité bruxelloise. Yvan Mayeur n’a d’ailleurs pas pu tenir très longtemps un autre scoop qui lui brûlait les lèvres: l’inauguration le 1er juin prochain d’un Shoe Post sur la Place de la Bourse.

sandales_chaussettes
Avec Shoe Post et SuperConfex, c’est le come back du look branché cet été sur le piétonnier de Bruxelles. 

Cette double annonce a de quoi faire taire les mauvaises langues qui ont pris pour habitude de critiquer le piétonnier bruxellois, « qui serait responsable de tous les maux de la capitale. » De son côté, le bourgmestre non élu ne cachait pas sa satisfaction et nourrit toujours de grandes ambitions pour son piétonnier:

« Nous sommes en train de négocier un partenariat stratégique avec le groupe d’Albert Frère afin d’ouvrir prochainement un Resto GB sur la Place De Brouckère. Le restaurant devrait ramener en nombre les jeunes dans l’hyper-centre. Sur présentation de leur carte Charlie Club, les plus jeunes clients auront même une chance de gagner un abonnement d’un an au magazine 7 Extra! »  

Capture d’écran 2016-05-11 à 18.20.29

7_extra_belge_12-02-1992

Lors de la conférence de presse, Jean-Hubert Delestinne, l’administrateur délégué de SuperConfex a répondu aux questions parfois grinçantes des journalistes. La presse voulait notamment savoir s’il ne craignait pas la faillite qui semble menacer la plupart des commerces du piétonnier. Celui-ci ne s’est pas laissé démonter:

« Vous savez, nous sommes déjà en faillite depuis 2006. On n’a plus rien à perdre. On va surtout essayer d’écouler nos stocks d’invendus, puis on verra… Sur un malentendu, on peut toujours convaincre un Chinois qu’un short en éponge orange fluo est vraiment trop tendance cet été. »

superconfex

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s