Après la victoire d’Alexander Van der Bellen, la Hongrie annexe l’Autriche

tank

La victoire de justesse du candidat écologiste Alexander Van der Bellen au second tour de l’élection présidentielle autrichienne plonge l’Europe dans l’émoi. Un vert à la tête d’un Etat-membre de l’Union européenne, voilà qui pourrait mettre à mal les traditions démocratiques ancestrales du Vieux Continent.

Leader des valeurs communes qui soudent « notre » Europe, le premier ministre hongrois Viktor Orban n’a pas tergiversé et a immédiatement dépêché ses chars le long de la frontière austro-hongroise afin de défendre le projet européen. En quelques heures à peine, l’opération militaire baptisée « Géant Vert » aboutissait à un succès retentissant, avec la reddition des Autrichiens. L’Autriche était ainsi annexée à la Hongrie, pour le plus grand bonheur des Européens qui voyaient ainsi leur honneur préservé.

Dans la foulée, Viktor Orban, affublé de son casque à pointe et de son sabre au ceinturon, a prononcé un discours historique devant un Parlement européen au garde-à-vous:

« Il est de notre devoir de protéger la Grande Europe des hordes de gauchistes écolo-bobo qui constituent la plus grande menace pour notre Culture. Ils commencent par séduire nos électeurs, puis ils volent notre bétail, violent nos femmes et mangent nos enfants. Il est temps de rétablir une Europe où l’on sait se tenir droit. Très droit. Extrêmement droit. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s