25 ans plus tard, Daech revendique l’assassinat d’André Cools

C’est un des plus grands mystères judiciaires belges qui vient d’être élucidé. Pratiquement vingt-cinq ans jour pour jour après les faits, les terroristes de l’Etat Islamique viennent de revendiquer l’assassinat d’André Cools, le Ministre d’Etat socialiste tombé sous les balles sur les hauteurs de Liège le 18 juillet 1991.

Dans un communiqué bref et lacunaire, Daech s’attribue la paternité du crime jusqu’alors impuni. Les rédactions prennent toutefois l’information avec réserve, puisque des communiqués similaires ont simultanément été transmis à d’autres médias internationaux, revendiquant à la louche une série d’actes crapuleux qui n’avaient jamais été élucidés: l’assassinat de JFK, le naufrage du Koursk ou encore le dernier album de Benabar.

Plus surprenant encore, Daech prétend avoir fait sauter le pont de la Rivière Kwaï et même être les auteurs des coups de feu sur JR Ewing.

Pour Monique Claudiquet, notre experte en terrorisme, ces revendications ne doivent pas être prises à la légère:

« C’est toute la force de frappe de Daech qui apparait au grand jour. J’ai d’ailleurs en ma possession des documents top-secrets qui montrent que Daech est également à l’origine de l’extinction des dinosaures, du bug de l’An 2000 et du problème de joint de culasse sur les Renault Super 5 de 1987. » 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s