François Gemenne repêché dans la Meuse portant des slaches en béton

betonneuse-manuelleAprès avoir qualifié Publifin de « système mafieux » sur les antennes de la RTBF, le politologue liégeois François Gemenne a été repêché ce matin dans les eaux de la Meuse, affublé d’une paire de slaches en béton. Les équipes de secouristes sont intervenues à temps. L’universitaire s’en sort avec une grosse frayeur et un début d’hypothermie.

Ce mercredi, sur les antennes de la RTBF, après avoir répété que Publifin était un système de nature mafieuse, il avait affirmé qu’il éviterait désormais de « se promener sur les parkings de Cointe ». Il faisait ainsi référence au lieu où le Ministre d’Etat André Cools fut assassiné en 1991, un meurtre toujours non élucidé à ce jour.

A-t-on voulu faire taire celui qui dénonce la mafia liégeoise? Les enquêteurs s’interrogent. Juste après son interview de 13h, François Gemenne avait déjà été très surpris de retrouver sa voiture dans le parking du Boulevard Reyers avec les 4 pneus crevés, ainsi qu’une tête de cheval posée sur le siège passager.

De retour à son domicile, d’autres faits troublants se sont succédé. A commencer par la tête de cheval qui était clouée sur sa porte d’entrée. Ensuite, ce sont les pizzas qui lui ont été livrées tout au long de l’après-midi. Aux enquêteurs, il a remonté le fil de la journée:

« A partir de la dix-septième livraison à la mauvaise adresse alors que je n’avais rien commandé, j’ai commencé à devenir méfiant. D’autant qu’il est assez rare de livrer des pizzas dans une camionnette de VOO. Mais je crevais de faim et j’avais la flemme de sortir acheter des frites. Alors j’ai accepté la 18e: une pizza Omerta avec supplément de pepperoni. Quand j’ai commencé à me sentir mal, je pensais que c’étaient les anchois qui n’étaient pas frais. »  

Puis tout se bouscule dans son récit. François Gemenne perd connaissance et doit finalement son salut à un cycliste qui effectuait sa balade matinale en bord de Meuse. Alerté par la présence d’une tête de cheval sur les quais, il repère un corps humain dans les eaux glaciales du fleuve. Il prévient immédiatement les secours qui repêchent le corps inanimé de François Gemenne qui gisait au fond de l’eau, entraîné par le poids d’une paire de slaches en béton. Celui-ci a rapidement repris connaissance et ne souffre d’aucune lésion grave. Pour les enquêteurs, il ne fait pas de doute qu’il s’agit là d’un règlement de compte signé par la mafia locale, comme le confirme le Commissaire Balèze:

« La pratique de la paire de slaches en béton au fond de la Meuse porte la marque de la mafia liégeoise. On a également retrouvé dans le dos de la victime un tatouage de tête de cheval, avec la mention ‘Ferme ta gueule, oufti’ qui ne trompe pas. »

Personne n’ose citer son nom face aux caméras, mais tous les soupçons se portent évidemment sur Stéphane Moreau, l’homme du PS liégeois au coeur de la sage Publifin dénoncée par François Gemenne. Contacté par nos soins, celui-ci n’a pas pu nous répondre car il était occupé à nettoyer sa bétonneuse. Il a toutefois proposé de nous rencontrer ce midi dans sa pizzeria ou ce soir dans son ranch. Affaire à suivre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s