Raymond, le fox terrier de François Fillon, aurait touché 25.000 euros en tant qu’attaché parlementaire

fox-terrier

François Fillon, le candidat républicain à l’élection présidentielle française, sera-t-il rattrapé par une sombre affaire d’emplois fictifs présumés? Déjà soupçonné d’avoir payé son épouse Pénélope 500.000 euros pour un poste d’assistante parlementaire, le candidat républicain fait désormais face à de nouvelles accusations. Nos confrères du Canard Enchevêtré affirment en effet que Pénélope n’était pas la seule membre du clan Fillon à profiter de larges rémunérations. Dans la ligne du mire de journal, Raymond, le fox terrier du couple qui aurait touché 25.000 euros entre 1998 et 2002, toujours au titre d’attaché parlementaire.

Interrogée par le Canard Enchevêtré, une ancienne collaboratrice affirme avoir en effet croisé plusieurs fois Raymond dans les couloirs de l’Assemblée nationale, lorsque son maître était député. « Il était toujours correctement attaché, ce qui, techniquement, en fait un attaché parlementaire », précise-t-elle.

La Cour des Comptes s’interroge toutefois sur la légalité du système et a annoncé avoir ouvert une enquête sur d’autres membres de l’entourage de François Fillon: un chat persan, un poisson rouge et même une paire de charentaises, qui étaient tous employés de l’Assemblée nationale.

Nous avons tenté de joindre Raymond pour plus d’explications. Visiblement très fâché, il s’est mis à nous aboyer dessus.

 

Publicités

2 commentaires

  1. Ce chien a vraiment de la gueule, il a un regard presque humain, il a une expression intelligente, en effet, il devrait plutôt être attaché parlementaire qu’être attaché avec une laisse et il se ferait comprendre en aboyant à l’Assemblée, peut-être même que, si vous lui donnez un portable il pourrait envoyer des messages pour proposer des lois intéressantes.

    J'aime

  2. Le canard oublie les semelles « confort », les chaussettes anti odeur qui nous dispensent de nous boucher le nez face à ces boules puantes qui finiront bien, poussées par un juste vent, à retourner aux nez de ceux qui les méritent.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s