Pub pour Toniglandyl en plein débat: le CSA poursuit Marine Le Pen

toniglandyl-02

On pensait avoir tout vu, tout entendu, depuis le début de la campagne pour l’élection présidentielle française. Mais hier soir, en direct sur le plateau de TF1, la candidate d’extrême-droite Marine Le Pen a une nouvelle fois pris ses adversaires au dépourvu avec une tirade dont elle a le secret.

Sur le coup de 22h30, François Fillon, le candidat des Républicains, semblait bien mal à l’aise dans son pantalon à 13.000 euros. Laine brossée sur caleçon en acrylique? Nul le sait. Toujours est-il que le débat descendait dangereusement sous la ceinture alors que l’ancien premier ministre de Nicolas Sarkozy multipliait les signes de démangeaisons.

En grande spécialiste du prurit, Marine Le Pen a alors tenu à mettre fin à la polémique. Elle a brandi une feuille de papier sur laquelle elle avait pris soin de dessiner un appareil reproducteur masculin et s’est adressée à la France entière en fixant François Fillon dans le blanc des yeux:

« Tu vois: ça, c’est la bite. Les impuretés, elles se déposent là, entre les poils et les couilles. Tu fais ce que tu veux, mais moi je me brosse régulièrement la b… »

Gilles Bouleau est alors intervenu avant que la mascarade n’aille trop loin. Trop tard, le logo du produit Toniglandyl était déjà apparu à l’écran.

Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel s’est saisi de l’affaire et entendra prochainement Marine Le Pen. L’affaire pourrait être considérée comme un placement de produit illégal pendant un débat politique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s